Wang Yang et Stéphane Ouaiche, les deux hommes clés

yango

Mercredi 16 février, le Caen TTC s’est appuyé sur ses deux hommes forts du moment, Wang Yang et Stéphane Ouaiche, pour décrocher sa quatrième victoire de rang face à Hennebont (3-1). S’ils gardent leur niveau, le club caennais peut aller voir encore plus haut.

En pleine confiance, le Caen TTC a enchaîné mercredi 16 février un quatrième succès de rang face à Hennebont (3-1). Toujours invaincus à l’extérieur, libérés de ce signe indien qui les empêchait de gagner dans leur halle Saint-Jean-Eudes, les Caennais sont désormais troisièmes, à un point des leaders : Angers et La Romagne.
S’ils sont dans une aussi bonne position à l’approche du sprint final (il reste six matches), c’est en grande partie grâce à Wang Yang et Stéphane Ouaiche.