Pro A : le Caen TTC laisse échapper le derby normand face à Rouen (3-2)

Discipline :Tennis de table

Date :12-12-2020

Division : Pro A

Club : Caen TTCRencontre : Tennis de table Caen St DenisNom : Wang Yang Caen TTC

Vainqueur du SPO Rouen avec la manière en ouverture de la saison au Palais des sports (3-0), en octobre dernier, le Caen TTC a été tout proche de s’adjuger à nouveau le derby vendredi soir. Alors que son leader Wang Yang s’est retrouvé en position idéale, à 2-1, pour lui offrir une victoire confortable, il a finalement laissé passer sa chance pour s’incliner à la belle. Les Caennais ramènent deux points et des regrets dans le Calvados.

Face à ce même SPO Rouen, le 34e joueur mondial a d’abord fait étalage de toute sa panoplie de très grand défenseur en atomisant l’Autrichien Robert Gardos (N°2), pourtant une autre pointure du championnat (11-4, 11-7, 11-8). Après la défaite initiale de Stéphane Ouaiche (N°32) face à Alexandre Robinot (N°14), cela a permis aux hommes de Xavier Renouvin de revenir à hauteur de leurs hôtes.

Et quand Niagol Stoyanov (N°26) a fini par arracher le deuxième point à la belle, la route vers le succès semblait toute tracée pour les Calvadosiens. Auteur d’un bon tournoi de qualification olympique à Doha (Qatar), l’Italien avait su renverser Adrien Rassenfosse (N°64) dans un match pourtant mal engagé, grâce à de très jolis coups et de beaux rallyes dont il est souvent sorti vainqueur.

Wang Yang manque l’occasion de faire gagner Caen

Cela n’a finalement pas suffi. Tête d’affiche de la Pro A cette saison, Wang Yang avait le succès au bout de la raquette face à un SPO Rouen privé de Can Akkuzu (N°12), mais le tout récent vainqueur du tournoi de qualification olympique, qui vise un quart de finale en individuel à Tokyo cet été, s’est pris les pieds dans le tapis. Décidément inspiré, Alexandre Robinot a parfaitement joué le coup tactiquement, en proposant une belle agressivité et des variations qui ont considérablement gêné le Slovaque du Caen TTC.

Incapable de lire le service adverse et de trouver le bon tempo, Wang Yang a présenté un meilleur visage dans la troisième manche. Pas de quoi éviter une défaite sèche (3-0) et un match couperet à son partenaire Stéphane Ouaiche.

Vite distancé (11-6, 9-3), ce dernier s’est magnifiquement accroché pour aller chercher un deuxième set qui semblait déjà perdu. Dans la position du chasseur, le gaucher du Caen TTC a de nouveau entamé une jolie remontée (de 9-4 à 9-7) mais cela n’a pas assez duré dans la troisième manche. Il a ensuite eu une balle de cinquième manche, mais est finalement tombé avant celle-ci (12-10 au quatrième set).

Le Caen TTC repart de Rouen avec deux points mais aussi de gros regrets. Il a eu une occasion en or d’empocher un deuxième derby cette saison. L’occasion de rebondir se présentera dès mardi (19 h 30) à Istres.

SPO ROUEN – CAEN TTC : 3-2

Points pour le SPO Rouen : Alexandre Robinot (N°14) bat Stéphane Ouaiche (N°32) 11-9, 11-6, 8-11, 11-9 ; Alexandre Robinot (N°14) bat Wang Yang (N°2) 11-6, 11-4, 13-11 ; Robert Gardos (N°2) bat Stéphane Ouaiche (N°32) 11-6, 11-13, 11-7, 12-10.