Pro A : le Caen TTC retrouve le sourire face à Cergy-Pontoise (3-1)

caen-rouen-marc chazelle photographe (81)

Après trois défaites de rang, le Caen TTC a parfaitement réagi dans sa salle face à Cergy-Pontoise (3-1). Il peut remercier un Antoine Hachard particulièrement inspiré, vainqueur de ses deux matches 3-0 dans un style très relâché. L’autre temps fort de la soirée aura été le succès de Stéphane Ouaiche face à Adrien Mattenet, au terme d’un beau combat entre anciens champions de France.

Après trois défaites de rang et deux petits points inscrits sur neuf possibles, le Caen TTC se devait de réagir dans sa salle face à Cergy-Pontoise, venu avec un effectif au moins aussi dense que lui, en l’absence du leader normand Wang Yang qui reviendra fin mars, après les championnats du monde.

Dans leur salle, les Caennais ont eu l’orgueil nécessaire pour rebondir. Antoine Hachard (N°23) et Stéphane Ouaiche (N°32) sont notamment sortis victorieux de matches où les points spectaculaires n’ont pas manqué. Le premier a fait cavalier seul et offert quelques bonbons autour de la table, au terme de rallyes magnifiques. Le Parisien de naissance a dominé Quentin Robinot avec la manière (11-5, 11-6, 11-7) pour mettre son équipe sur les bons rails.

Antoine Hachard, une soirée taille patron

Le deuxième a quant à lui livré un magnifique combat à Adrien Mattenet, ancien numéro 24 mondial. Entre ex-champions de France, les deux hommes ont fait parler la poudre, notamment dans une fin de deuxième manche de très haut niveau et à grand suspense, enlevée par le Caennais (16-14). Cela est même devenu électrique en fin de quatrième set, quand les deux joueurs ont échangé quelques politesses avant de se faire arrêter par les arbitres, une rareté en tennis de table. Dans la foulée, Stéphane Ouaiche a gardé ses nerfs pour conclure (11-6, 16-14, 7-11, 11-9).

Entre ces deux matches, Niagol Stoyanov avait pris le bon départ pour creuser l’écart, le tout face au leader adverse Tristan Flore (N°8). Mais à 10-6 en sa faveur dans la première manche, l’Italien a calé pour concéder six points de suite et le set initial. Derrière, il a donné l’impression de retomber dans ses travers du moment, dans une discipline où le mental prend souvent le pas sur les jambes (12-10, 11-7, 11-3).

Antoine Hachard est donc revenu autour de la table, dans le même style relâché qu’en début de soirée.

CAEN TTC – CERGY-PONTOISE : 3-1 Points pour le Caen TTC : Hachard (N°23) bat Q. Robinot (N°17) 11-5, 11-6, 11-7 ; Ouaiche (N°32) bat Mattenet (N°33) 11-6, 16-14, 7-11, 11-9 ; Hachard (N°23) bat Flore (N°8) 11-4, 11-5, 11-6.

Points pour Cergy-Pontoise : Flore (N°8) bat Stoyanov (N°26) 12-10, 11-7, 11-3.