Pro A : La Romagne laisse Caen avec des regrets

caen-rouen-marc chazelle photographe (89)

En l’absence de leur leader, Yang Wang, les Caennais passaient de légers favoris à outsiders face à La Romagne lors de la 9e journée du championnat de Pro A de tennis de table. Ce qui s’est confirmé dans un premier match au cours duquel Niagol Stoyanov, totalement absent, déjouait face à Romain Ruiz qui, avec son grand coup droit, dominait les débats.

Antoine Hachard remettait les siens dans la course en rendant une copie très propre au prix de points spectaculaires devant le leader stelliste du soir, Nima Alamian.

« Ne prendre qu’un point est trop juste »

La troisième rencontre opposait le numéro un romagnon, Chen Tian Yua, à Stéphane Ouaiche. Et à l’évidence, le gaucher caennais peut nourrir quelques regrets notamment dans la deuxième manche où il n’a pu convertir deux balles de set. Revenu à deux sets partout, Ouaiche dominait le début de la belle mais c’est bien Chen qui concluait à sa première balle de match.

Niagol Stoyanov allait-il se réveiller et faire douter une formation de La Romagne qui ne s’attendait peut-être pas à une telle résistance ? Le réveil avait bien lieu mais cela restait insuffisant pour mettre en difficulté Nima Alamian. « Niagol Stoyanov n’a pas été à la hauteur de ce qu’il est capable de faire », assure Xavier Renouvin, le coach caennais, « ne prendre qu’un point est trop juste », regrette le tacticien normand.

Fabrice Coutolleau, l’entraîneur romagnon se montrait en revanche satisfait de sa soirée :  » À Caen ce sont toujours des rencontres compliquées mais je dois reconnaître que mes joueurs se sont avérés de véritables combattants. C’est intéressant pour la suite du championnat.  »

​Un championnat qui voit désormais La Romagne tutoyer les sommets.

LA ROMAGNE : Ruiz (N° 51) bat Stoyanov (N° 26) 3 sets à 0 (11-6, 11-4, 11-9) ; Chen Tian Yuan (N° 6) bat Ouaiche (N° 32) 3 sets à 2 (13-11, 12-10, 9-11, 1-11, 11-8) ; Alamian bat Stoyanov 3 sets à 1 (12-10, 7-11, 11-8, 11-9).