Champion de France Pro B 2019

Caen-TTC-titre-2-854x569

Entre passé et présent, le Caen TTC a réussi sa sortie
Le Caen TTC a fêté les 20 ans de son titre en Ligue des Champions et sa montée en Pro A, dimanche 12 mai 2019. Devant une assistance nombreuse, la soirée a été belle.

La fête promettait d’être belle, elle l’a été ! Le Caen TTC fêtait dimanche 12 mai 2019 les 20 ans de sa victoire en Ligue des Champions et la montée de son équipe en Pro A.

e double événement a trouvé un immense écho dans la salle Rufa du stade Hélitas. Chacun a joué sa partie à merveille. Avant même le coup d’envoi de la rencontre, lors duquel Damien Éloi et Éric Varin ont montré qu’ils n’avaient rien perdu de leur talent, l’atmosphère était déjà festive. Antoine Hachard, Marcos Madrid et Jimmy Devaux sont ensuite entrés en scène avec brio, écrasant leur adversaire de Thorigné-Fouillard pour le compte de la 18ème et dernière journée de Pro B.

Aucun des membres du trio du jour – Niagol Stoyanov aurait joué le quatrième match s’il y en avait eu un – n’a été perturbé par le contexte de la journée. Antoine Hachard a donné le ton en battant Thiago Monteiro 3-0 (11-7, 12-10, 11-7). Derrière, ses partenaires ont déroulé avec la même facilité. Marcos Madrid a eu un premier set très accroché face à Rémi Menand. Devant ses parents, qui lui avaient fait la surprise d’arriver du Mexique à Metz vendredi dernier, le Mexicain a gagné 3-0 (15-13, 11-6, 11-7).

Mais la sensation du jour avait pour nom Jimmy Devaux. Le Virois jouait son dernier match en pro. Il a obtenu sa plus belle victoire en écrasant Thomas Le Breton 3-0 encore. Il n’y a même pas eu match entre les deux hommes tant le Caennais s’est montré trop fort (11-5, 11-5, 11-8).

Les réactions

Bertrand Arcil, président du Caen TTC : « C’est une semaine parfaite : le titre vendredi soir, le maintien de la Nationale 2 et le coup d’envoi donné à Malherbe samedi, et la fête dimanche avec la victoire de Jimmy (Devaux) 3-0 en point final. Ce n’est que du bonheur. C’est la clôture d’une saison bien réussie. Cela marque aussi le bon travail du bureau et de l’ensemble des bénévoles tout au long de l’année. Le club , ce n’est pas que l’équipe professionnelle. Du loisir à l’élite, cela passe par le baby ping, le ping loisir, le sport santé, le sport adapté, 11 équipes en compétitions et, cerise sur le gâteau, l’équipe pro. Les joueurs ont fait le boulot. Quand ça marche comme ça, c’est super sympa. »

Xavier Renouvin, entraîneur du Caen TTC : « On avait annoncé l’objectif en septembre dernier : monter en Pro A. Nous n’étions pas les seuls à avoir cet objectif. On savait qu’on était dans une division très homogène, avec un très bon niveau d’ensemble. La preuve, c’est qu’on n’a assuré mathématiquement notre maintien qu’à l’avant-dernière journée malgré une seule défaite 3-2. Issy-les-Moulineaux n’a rien lâché depuis notre victoire sur eux au mois de janvier. C’est un soulagement et une grande satisfaction. »